Conseil municipal du 12 décembre 2019 – Pass culture

Intervention de Marif Loussouarn, pour les groupes EELV UDB et LRDG.

Le pass culture, créé par le Gouvernement est en fonction depuis un an. Que peut-on dire brièvement en dire ?

Notre Département, rajouté sur la liste nationale en dernière minute par le truchement de M.Ferrand, semble refléter les mêmes utilisations qu’ailleurs en France.

Favorisant les grosses structures déjà largement subventionnées, voir les produits culturels marchands, sans aucun accompagnement, aucune médiation vers la découverte, vers la curiosité, sans avoir pour ambition de cultiver la capacité des jeunes à inventer et créer, le pass culture place le jeune public comme simple consommateur de produits culturels.

Le bilan de cette première année d’expérimentation est peu reluisant. Seule partie de l’enveloppe est dépensée (en moyenne 100euros) et la plupart du temps pour des consommations individuelles et par les classes sociales moyennes et élevées. Sans médiation adaptée, notamment par les acteurs associatifs de la ville, en nombre on le sait à Brest, ce dispositif ne fera que
favoriser le consumérisme.

Mais l’accompagnement est tout aussi important car la culture doit surtout être vecteur d’émancipation, de dialogue, d’ouverture, et non un énième objet de consommation.

Mais, pouvait-on espérer mieux de “La République des marchands” ?

Les élu.e.s EELV-UDB-LRDG
Ronan Pichon, Nathalie Chaline, Pierre Guezennec, Marif Loussouarn
Anne-Marie Kervern, Fragan Valentin-Lemeni
Christiane Migot

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *