Conseil de métropole du 6 décembre 2019 – Approbation du règlement local de publicité

Présentation par Nathalie Chaline, conseillère communautaire déléguée à l’Innovation sociale.

Ce qui a été demandé par notre groupe EELV, lors de l’enquête publique, a été majoritairement pris en compte, dans la limite de ce qui est permis par le code de l’environnement au titre du RLPi.

Nous constatons que nos observations ont été entendues.

Au-delà du règlement local de publicité ici soumis au vote, nous souhaitons réitérer certaines remarques :

  • Il nous semble important de réduire les espaces concédés à Clear Channel sur l’espace public notamment pour laisser plus de place aux piétons, cyclistes et à l’expression libre des habitant-e-s.
  • Concernant le contenu des affichages, il est nécessaire d’agir et de dénoncer les campagnes d’affichage faisant commerce du corps des femmes. A ce propos, nous tenions à rappeler ici que chaque année, au mois de novembre (mois symbolique de la lutte internationale contre les violences faites aux femmes), notre collègue Marif Loussouarn, adjointe au maire de Brest, intervient vivement, pour que soit interrogé le conseil d’administration de Brest’aim sur la dégradante publicité pour l’image des femmes, du salon de l’érotisme.
  • Enfin, la publicité c’est du gaspillage énergétique, de la pollution visuelle, l’incitation à la surconsommation, la large diffusion de stéréotypes en particulier concernant l’image des femmes, de l’espace public privatisé… Bref, la publicité c’est la valorisation d’un modèle de société totalement décalé au regard des enjeux climatiques et sociétal.

Nous voterons pour car toute avancée est bonne à prendre.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *