Une patinoire éphémère à Noël : une aberration écologique

Aujourd’hui, politiques de tous bords, associations, expert-e-s, alertent nos concitoyen.ne.s sur la gravité des changements climatiques et l’urgence d’agir pour notre cadre de vie et celui des générations futures.

La « magie »de Noël aurait-elle eu raison de la prise de conscience de nos décideurs ?

En effet, il est incohérent, quelques semaines seulement après le Village Climat Déclic, et quelques jours après le futur Plan climat, de projeter Place des Machines aux Capucins, une patinoire éphémère de 300 m2 pour les fêtes de fin d’année.

Cette animation énergivore est aux antipodes de ce qu’on peut attendre d’une ville qui prend en compte l’urgence climatique.

Nous dénonçons avec force cette aberration et constatons une bien grande frilosité au moment de passer à l’action. Il existe à Brest un équipement dédié : pourquoi n’a-t-on pas recherché, en toute priorité, des modalités d’accès particulières et transitoires pour cette période de fêtes ?

Les élu.e.s EELV et UDB de Brest

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Une patinoire éphémère à Noël : une aberration écologique

  1. Patte Pascal dit :

    J’ai bondi moi-même quand j’ai lu l’article dans le télégramme.
    Un rétropédalage est peut-être possible ?
    Et puis, si on a vraiment trop d’argent pourquoi ne pas ouvrir les Capucins aux sans-abris en cette période de Noël ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *