Conseil municipal du 4 octobre 2019 – Dérogation à la règle du repos dominical pour la vente de voitures 23 ans plus tard, on y est toujours !

Intervention de Marif Loussouarn, adjointe au maire de Brest, à propos de l’autorisation de dérogation au repos dominical des concessionnaires automobile.

Comme indiqué dans les motifs de cette délibération, cette demande d’autorisation de dérogation au repos dominical est accordée en vertu d’un consensus établi en 1996…

Vingt-trois années se sont écoulées depuis.

C’est comme si, depuis toutes ces années, aucun rapport du GIEC, aucun mouvement mondial de la jeunesse, aucun événement climatique ne semblait pouvoir réinterroger ce consensus.

L’esprit de cette délibération vient en totale contradiction avec l’objectif affiché de lutte contre le réchauffement climatique de notre plan climat.

Dans la métropole brestoise, les déplacements et donc la voiture individuelle, sont le deuxième émetteur des gaz à effet de serre.

Ces dérogations au repos dominical, justifiées par une logique purement commerciale, consumériste et financière, n’ont plus, pour nous, aucune raison de perdurer.

Nous notons qu’une des autorisations demandées est le…15 mars !

Les salariés des concessions automobiles devront-ils faire un choix ce jour-là entre obtenir une prime, avec par exemple la vente de SUV – véhicule “sans utilité véritable” extrêmement consommateurs et polluant – et aller voter pour élire le ou la prochaine maire de Brest ?

Pour toutes ces raisons nous voterons contre.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *