Conseil de métropole du 4 octobre 2019 – La lutte contre le gaspillage reste le meilleur moyen de sécuriser l’alimentation en eau potable

Intervention de Yann-Fanch Kerneis, Conseiller communautaire délégué à la gestion des milieux naturels et aux déplacements actifs.

Face aux sécheresses qu’ont connues presque toutes les régions de France cette année, la lutte contre le gaspillage reste le meilleur moyen de sécuriser l’alimentation en eau potable. Le Finistère n’est pas épargné par ces épisodes climatiques. D’ailleurs, un comité de sécheresse a été activé à partir du mois d’août dernier et des restrictions ont été arrêtées par les autorités étatiques notamment dans le secteur de Morlaix et du Léon en raison du déficit de pluie cette année.

La ressource en eau est l’enjeu du XXIème siècle. Le dernier rapport du GIEC sur les océans et la cryosphère souligne à nouveau cette problématique notamment à cause de l’élévation du niveau marin et l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes.

Afin de préserver cette ressource indispensable à la vie, nous devons agir à tous les niveaux pour anticiper ces bouleversements. A Brest, nous demandons depuis de nombreuses années que soit mise en place une tarification sociale de l’eau qui représente une mesure à la fois solidaire et efficace pour la transition écologique et la préservation des ressources naturelles. Un des moyens les plus efficaces pour inciter aux économies d’eau est, en effet, de la rendre plus chère pour les usages qui ne sont pas vitaux.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *