Voeux de Nathalie CHALINE

Le 23 janvier 2019 à la Maison pour tous – centre social du Guelmeur

Bonjour à tous et à toutes,

Merci d’avoir répondu présents et présentes à l’invitation à mes vœux qui se déroulent cette année à la MPT centre social du Guelmeur. Je les remercie pour leur accueil !

Un grand merci à l’équipe de la mairie de quartier de St Marc : Arnaud, Claire, Brigitte, Chantal, Annie, Stéphanie, Laure, Jean-Pierre, Gwenn, Loïc, Nolwenn et Véronique. Toujours là pour un service public au plus proche du public.

Je tiens à remercier les services de Brest métropole et de la Ville de Brest : la médiathèque, le CCAS, l’urbanisme, les services déchets-propreté et sport et nautisme, la voirie et les espaces verts entre autres.

Un grand merci aux associations et aux bénévoles du quartier, le Foyer laïque de St Marc, le Patronage laïque du Pilier Rouge, la MPT centre social du Guelmeur, le CCQ de Saint Marc, l’association d’entraide pour les enfants malades, Les Chats cosmiques, le réseau voisinage, Coallia, Digemer, les associations de riverains, l’association Boogie Down, l’école des beaux-arts, et le riche tissu associatif du quartier !

La vitalité d’un quartier se développe également grâce aux écoles, collèges et lycées et à leur volonté de travailler ensemble…Un grand merci pour leur implication !

Merci également aux commerçants du quartier, faisant vivre les commerces de proximité et cultivant le lien social.

Je souhaite remercier enfin Océane et Killian, 2 jeunes en service civique qui participent activement à la démarche du budget participatif, présents ce soir pour répondre à vos questions.

L’année 2018 a refermé ses portes et l’année 2019 ouvre les siennes dans une atmosphère électrique et un contexte national particulier où la voix du peuple s’exprime fort, reflétant la diversité démocratique….
Notre société se transforme et est paradoxale, je m’explique : d’un côté, une grande partie de la communauté des scientifiques, notamment le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, alerte de plus en plus fortement sur la nécessité d’enrayer au plus vite l’emballement climatique. Cela se traduit sur le terrain avec des citoyens mobilisés, des associations et autres effectuant des marches pour le climat, pour la biodiversité et finalement pour la Terre et l’Humanité !
D’un autre côté, des personnes excédées manifestent aux 4 coins de la France pour exprimer leurs “ras le bol” équipés de gilets jaunes comme signe de rassemblement……

Si le feu s’est déclaré avec l’annonce d’une augmentation des taxes sur les carburants non renouvelables (tout du moins à l’échelle humaine), d’autres sujets de mécontentements se sont ensuite agrégés….
Est-ce que tous ces points de vue, ces raisons de « manifester » sont antinomiques ? Je ne le pense pas. Je crois en une écologie humaniste et une justice sociale, c’est à dire faire en sorte de ne pas opposer les êtres humains entre eux et les humains avec le reste des êtres vivants, une écologie qui n’exploite pas la Terre comme un puits sans fond. Nous sommes des êtres doués pour l’innovation et la collaboration, alors développons ensemble des énergies sans impacts nocifs sur l’environnement, respectons la communauté des êtres vivants, respectons l’être humain et ré-insérons nous dans la Nature !

C’est sous le signe de la tolérance, de la justice sociale, de la bienveillance et de la construction collective que j’aborde cette nouvelle année.

 

Quelques mots sur les actions et initiatives à St Marc en 2018.

Concernant l’espace public, la collectivité a engagé de nombreux travaux d’aménagement sur la métropole. Les divers travaux effectués à St Marc permettent d’améliorer progressivement le cadre de vie. Pour votre information, un document de synthèse de ces travaux est à votre disposition.

Du côté des initiatives des habitants, le CCQ a proposé de nombreuses animations :

  • Le festival de la soupe regroupant 1 000 personnes sur le plateau de Tunisie,
  • Vivre sa retraite à St Marc : temps fort intergénérationnel incontournable,
  • Les déambulations poétiques, moment de poésie au Stangalar avec les écoles,
  • Faites des jardins, la fête commune des jardins partagés de St Marc,
  • Noël à Saint-Marc, une grande première et une réussite pour les petits et les grands !

Le projet éducatif et citoyen sur le quartier permets de développer, entre autre, une approche philosophique pour les enfants (et adultes), leur apportant les clés pour argumenter en bienveillance.
Tout un travail sur le numérique dans notre société est également porté par le groupe projet de St Marc, avec un focus en 2018 sur “Ecran sans être à cran” !

Les équipements du quartier de Saint-Marc, à savoir la MPT centre social du Guelmeur, Le Foyer Laïque de St Marc et le Patronage Laïque du Pilier Rouge, offrent et proposent de nombreuses activités et animations avec un sens de l’équité sociale très fort à destination de tous et toutes : petite enfance, ados, intergénérationnel ! De nombreuses activités se déroulent tout au long de l’année : théâtre, sport, informatique, jeux, etc. avec des moments forts pour le quartier : le spectacle « Je me Souviens », Les théâtrales de la Roulotte ou encore le Festi Ados!

Le lancement du budget participatif a été un grand événement innovant pour Brest. Une vrai démarche pour « faire ville ensemble » ! Près de 300 projets ont été proposés, la majorité répondant aux critères définis par la ville de Brest, à savoir : d’intérêt général, brestois et sans budget de fonctionnement. 34 projets ont été retenus suite à une phase de « coups de cœur ». Ces projets ont fait l’objet d’études de faisabilité et 24 projets ont été retenus dont 2 sur Saint-Marc. La phase de vote final se déroule en ce moment et jusqu’au 26 janvier. Je laisserai Océane et Killian compléter si vous avez des questions.

 

Les « projets » sur Saint Marc

Cela ne vous a sans doute pas échappé, le quartier est le théâtre de projets d’envergure ou d’actions structurantes qui se concrétiseront dans les années à venir :

L’installation des compagnons du devoir pour les 2-3 ans à venir au 155 rue de Verdun : 40 jeunes en formation y résident. Une journée de portes ouvertes a d’ailleurs été programmée le 18 janvier dernier. Très volontaire, l’équipe souhaite s’impliquer dans la vie de quartier.

Le Bourg entame sa Mutation avec un appel à projet à vocation d’habitats rue de Tunisie et au niveau de l‘ancien collège de Saint-Marc qui sera lancé cette année. Un travail de concertation a d’ores et déjà été effectué avec les riverains, commerçants et association en 2017-2018.

En attendant la réalisation de ce projet, un Centre d’Accueil et d’Orientation s’est installé au sein de l’ancien collège de Saint-Marc. Ce centre est géré par Coallia et accueille 64 migrants. Je tiens à souligner leur parfaite intégration dans le quartier, et pour preuve, leur participation active au Festival de la soupe !

Evolution du bourg également par la clôture de la ZAC du Bourg avec l’installation d’un pôle commercial et l’ouverture du Carrefour.

Enfin, je tenais également à vous dire que le projet urbain du Haut-Jaurès suit son cours avec un travail sur les immeubles dégradés, les outils de redynamisation (dont des aides pour les porteurs de projets dans les locaux vacants), des actions de concertation, la co-construction avec les acteurs du quartier et bien entendu de multiples actions culturelles et artistiques.

J’en profite pour vous inviter à participer à un temps de résidence du 23 au 25 janvier au 223 de la rue Jean Jaurès. Une équipe d’urbanistes, d’architectes et de paysagistes ont effectué un diagnostic avec les acteurs et actrices du quartier en novembre 2018 lors d’un premier temps de résidence. Ce 2ème temps est un moment de partage et de co-construction ! Vous êtes tous et toutes invité.e.s !

 

Conclusion

Avant de vous convier à partager ensemble le verre de l’amitié, je souhaite conclure en soulignant que notre force est le “social”, c’est à dire les rapports que nous entretenons en tant qu’individus faisant partie d’un “tout” que l’on appelle société. Le “social” est ubiquiste et s’appuie sur plusieurs piliers : l’innovation, la justice, l’équité, l’écologie et le bien commun. Les peuples amérindiens disent « Mitakuye Oyasin » et les peuples polynésiens disent « Tuhei » pour exprimer simplement que nous sommes tous liés, une autre façon de parler du « social ». Alors ensemble, construisons notre société.

Je vous souhaite une excellente année 2019 !

Bloavez mat ha yec’hed mat, eurusted e fin o puhez !

Taggé , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *