Discussion sur une écologie politique à Brest – Introduction

Eléments de réflexion pour une discussion sur l’écologie politique à Brest

Les travaux du GIEC, les constats récents sur les pertes de biodiversité, les alertes sur la dangerosité des pesticides, les déchets plastiques dans les océans sont autant de rappels que la question écologique est encore et toujours un enjeu politique essentiel.

Cette question est la raison d’être de notre parti et de notre engagement politique, qui consiste en :

  •  Contribuer à la prise de conscience de nos concitoyens de l’importance de cet enjeu
  • Proposer des solutions pour que notre société soit une société qui respecte pleinement l’environnement.

 

Aujourd’hui, si le premier point semble aujourd’hui assez largement partagé, du moins en parole, à gauche, le second, lui, malgré les alertes répétées des scientifiques, des naturalistes, des citoyen.ne.s engagé.e.s reste entier.

 

En effet, répondre aux grands enjeux écologiques nécessite des changements profonds et à grande échelle. C’est pourquoi les écologistes sont pleinement impliqués sur les enjeux européens, parce que c’est là que se décident les grandes orientations, les normes qui peuvent permettre, ou non, de répondre aux dégâts que notre civilisation fait à notre environnement et qui, s’ils continuent, mettent en danger la capacité de la planète à continuer à demeurer habitable pour les êtres humains.

 

L’union européenne est essentielle parce qu’elle a une puissance d’entrainement bien au-delà de ses frontières et qu’elle peut peser bien davantage que la somme des états qui la composent. Il y a beaucoup à reprocher aux actions menées par l’Union Européenne, mais il ne faut pas oublier qu’elle a également contribué à faire avancer des dossiers essentiels, par exemple sur la qualité de l’eau où elle a forcé la France à mener des actions de reconquête de la qualité de l’eau, actions que l’état français s’empressait de retarder au maximum. Nous pouvons espérer qu’elle contribue également à forcer les états européens à tenir les engagements pris sur les questions climatiques, engagements non tenus pour l’instant.

Les prochaines élections européennes seront l’occasion pour toutes les personnes qui ont pris conscience de l’importance des enjeux environnementaux de faire avancer des solutions en votant pour la liste écologiste  conduite par Yannick Jadot. Il est essentiel que le plus grand nombre possible de député.e.s écologistes soient élu.e.s, pour apporter des solutions écologistes lors des débats importants qui s’annoncent sur la pêche, l’agriculture, les transports, l’énergie, les solidarités…

Penser global, agir local reste un élément de la pensée écologiste, et si des réponses à grande échelle sont nécessaires, il n’en reste pas moins indispensable de travailler sur des enjeux plus proche du quotidien ou plus locaux. À Brest, la Penfeld, la rade, les espaces agricoles et naturels, la biodiversité, la qualité de l’air, de l’eau, les solidarités, les coopérations, la vie associative sont autant d’enjeux essentiels à la qualité de vie des habitants. Depuis 1995 nous participons aux majorités municipales à Brest et nous y travaillons pour apporter une contribution écologiste, la plus large possible, à l’action publique à Brest et dans la métropole.

 

Au cours de ces années, nous avons notamment contribué à avancer plusieurs sujets:

  • La préservation de l’environnement et des espaces naturels ;
  • Un espace public apaisé à partager ;
  • L’anticipation des évolutions technologiques et économiques.

Mais, sur ces sujets et sur d’autres, nous avons encore du chemin à parcourir, il est nécessaire de trouver des solutions pour dépasser les limites que nous rencontrons encore. Pour cela, il est indispensable de persévérer, mais également de co-construire avec les Brestoises et les Brestois des solutions d’avenir permettant aux enjeux écologiques et climatiques les plus prégnants d’être pris en compte concrètement dans nos politiques publiques.

 

Nous appelons donc nos concitoyen.ne.s à venir nous rejoindre pour soutenir la campagne de la liste écologiste aux élections européennes et à venir travailler avec nous pour partager un bilan des actions menées et à mener à Brest pour faire, de notre ville, une ville plus écologique, plus durable, plus solidaire.

Nous allons, avec nos militant.e.s, organiser des réunions publiques, aller à la rencontre des habitant.e.s et communiquer davantage sur l’Internet pour faciliter ce partage. Il est possible de nous contacter au local des élu.e.s EELV, rue Keravel.

 

Les élu.e.s EELV Brest
Ronan Pichon, Nathalie Chaline, Marif Loussouarn, Pierre Guezennec

 

Cet article s’inscrit dans une série de réflexions engagées autour de l’écologie politique à Brest. D’autres articles viendront très prochainement…

Articles en lien :

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *